Instruction de plantation et de soins des rosiers botaniques

Période de plantation

Les plantes en pot peuvent être plantées toute l’année dans une terre non-gelée.

Emplacement et sol

Les rosiers préferent un emplacement ensoleillé. Laisser environ trois mètres autour des plantes solitaires.

Distance de plantation

La distance de plantation pour une haie basse de rosiers botaniques est d’un mètre, pour une double haie un mètre et demie. Les haies de rosiers sauvages sont extrêmement faciles à soigner. Les buissons devenus trop encombrants sont radicalement rabattus et les rejets trop éloignés fauchés.

Plantation

1. Le trou de plantation doit être au moins aussi gros que la motte de racine.

2. Bien ameublir le sous-sol.

3. Mettre la plante dans le trou et combler avec de la terre meuble. Eventuellement y incorporer du compost mûr. Après la plantation, le départ des racines doit se trouver au maximum un centimètre au-dessous du niveau du sol.

4. Tasser légèrement afin que les racines soient bien mises en contact avec la terre.

5. Aménager une cuvette d’arrosage et arroser abondamment.

6. Pailler le sol avec des déchets végétaux broyés, des feuilles mortes, du compost mi-décomposé ou avec d’autres matériaux similaires.

7. Par temps sec, arroser plus souvent (hors gel il s’entend).

Fertilisation

En pleine terre, les rosiers botaniques n'ont guère besoin d'engrais. En pot, fertiliser de temps en temps avec un engrais organique liquide (avec modération).

Taille

Les rosiers botaniques ne doivent pas être taillés chaque année, car les roses ne se développent que sur le bois d’un an ou plus et ont par conséquent besoin des vieux rameaux pour fleurir abondamment. Contentez-vous tous les deux ou trois ans d’ôter le bois mort ou abîmé et de supprimer partiellement ou à la base une partie des vieilles tiges épaisses pour favoriser le drageonnage et les jeunes pousses et pour éviter que la plante ne devienne trop dense.

Protection d'hiver

Plante en pot: le pot doit être protégée contre le gel en hiver.